Voler un sourire dans le métro…

Aujourd’hui c’est vendredi… je lève (un peu) le pied dans mon rythme infernal. Ce matin mon homme m’a très gentiment laissé dormir jusqu’à 9h après une nuit très saccadée… et s’est même chargé d’acheminer chipie n°1 jusqu’à sa crèche.

J’ai eu le temps de passer l’aspirateur ; de concocter une délicieuse purée aux carottes fait maison pour chipie n°2, plutôt que de choisir encore la solution facile de simplement l’allaiter. Oh grand luxe j’ai même réussi à faire un peu de stock de lait pour la halte-garderie la semaine prochaine, même si j’en ai plus que marre de savoir que le contenu quasi entier de chaque précieuse bouteille de mon or blanc finit dans l’évier… grrr.

J’ai réussi à boire un doux café. Chaud en plus, et même pas réchauffé 3 fois. Cet après-midi j’attends même 4 copines pour une séance d’initiation au massage bébé, avec une future diplômée pour laquelle nous jouons les mamans testeuses. L’occasion d’une parenthèse agréable pour papoter et parler bébé….

J’ai encore mille choses à faire, mais TANT PIS.

Alors, l’esprit certainement un peu plus disponible, mon œil a accroché un détail que je ne voyais plus sur notre tableau d’affichage familial. Cette petite note griffonnée sur un coin de papier journal et déchirée à la va-vite me fait pourtant toujours le même effet.

Du temps de notre vie parisienne, et quelques semaines après lui avoir annoncé la bonne nouvelle, j’avais offert à mon homme, futur-super-papa-sans-le-savoir, le guide Comment devenir père. Contre toute attente, après une moue dubitative il l’avait secrètement dévoré en à peine 3 petits jours… pendant ses trajets dodo-boulot-dodo (car en ce temps on dormait encore).

Et un matin, une dame s’est tout simplement émerveillée à la vue de mon grand dadet encostumé, tout affairé à sa lecture, ses gros sourcils froncés. En face de lui, elle n’a cessé de le regarder, toute attendrie et souriante. Et lorsqu’elle s’est levée, à l’approche de sa station, elle a simplement et timidement déposé sur les genoux du futur papa cette jolie note, sortie du fond du cœur.

Clindoeil

Dans ce monde de brutes les petites attentions sont encore plus visibles. Et j’ai toujours les larmes aux yeux, 3 ans après. Chère anonyme madame, l’encre est un peu passée, mais vous aviez tellement raison ! Merci d’avoir vu si juste…

Publicités

Mon nouvel ami, by Loutchi

Après ce week-end ensoleillé, qui nous a tous fait du bien à la peau et au moral, j’ai envie de crâner et d’arborer fièrement le tout nouveau sac que m’a confectionné Loutchi ce mois-ci…. Ta’daaaam !

IMG_20150307_165422

 

Après une jolie blouse mi-saison que j’ai un peu porté l’an dernier pendant ma grossesse (et que j’ai hâte de remettre !) , cela faisait un bon moment que ses jolis sacs me faisaient de l’oeil, j’ai enfin craqué ! Super pratique, et surtout unique, j’ai voulu le mien aux couleurs de ma p’tite entreprise… Après une sélection de coloris et matières, nous avons choisi de transformer le modèle « Longue après-midi » en lui ajoutant une bandoulière pour un portage les mains et l’esprit libres.

IMG_20150307_165705

Loutchi, si vous ne connaissez pas encore, c’est un univers un peu rétro et surtout écolo, puisque sa créatrice nantaise se plaît à recycler et coordonner de jolis tissus avec beaucoup de goût et un style bien à elle, pour leur offrir une deuxième vie : des vêtements et accessoires féminins simples et chics, jetez-y un oeil ! Pour les plus manuelles d’entre vous, Loutchi propose aussi des ateliers de couture. Je ne désespère pas d’y participer un jour, maintenant que j’ai récupéré la vieille Singer de ma maman…

Moi en attendant, je n’ai plus d’excuses : tout à portée de main pour un quotidien de mompreneur à 600 km/heure. Dedans je peux enfin ranger à la fois mes jolis flyers, la têtine fétiche de mon gros bébé, et les ptits sacs pour les promenades des toutous !

http://www.loutchi.com

10965587_506473582825511_978472452_n

10414073_401751183297752_270515066_o

10918667_494054040734132_2069490207_o